english version

JE SUIS CHARLIE

   
1 / 49
  fullscreen infos sheet

JE SUIS CHARLIE

Des larmes, des bougies, des autocollants «Je suis Charlie» et des pancartes pour la liberté d'expression. En réponse à l'attentat ayant fait au moins douze morts ce mercredi dans les locaux de Charlie Hebdo, plus de 100 000 personnes se sont rassemblées spontanément dans plus de 150 villes de France, à l'appelle des mairies et des associations.

A Paris, 35.000 participants, selon la préfecture de police, se sont réunis place de la République, non loin du siège du journal satirique, à l'appel de plusieurs syndicats, associations, médias et partis politiques. Les manifestants, de tous âges, peinaient à accéder à la place, noire de monde, provoquant des mouvements de foule et la circulation était coupée.

Dans la foule compacte, beaucoup arboraient un autocollant noir ou une pancarte «Je suis Charlie», slogan de solidarité envers les victimes qui circule également sur Twitter. Certains se sont recueillis, une bougie à la main. Parmi les pancartes, on pouvait voir «Charb mort libre». Le dessinateur Charb figure parmi les victimes de la tuerie, tout comme Cabu, Tignous et Wolinski, autres figures emblématiques du journal. De grands portraits noir et blanc de Cabu et Tignous ont aussi été exhibés.

Source LP